Conseils de l'infirmière


Chaque année, des cliniques de vaccination contre la grippe sont mises sur pied pour vacciner la population. Et vous, allez-vous vous faire vacciner?

Rhume vs grippe

Encore aujourd’hui, il existe une grande confusion entre le rhume et la grippe. Pour bien comprendre pourquoi les professionnels de la santé sont si enclins à recommander la vaccination contre la grippe, il faut bien comprendre la différence entre ces deux infections.

Le rhume est généralement d’intensité plus faible et il peut se présenter avec :

  • des maux de gorge;
  • une congestion nasale;
  • le nez qui coule;
  • une faible toux;
  • un peu de fatigue.

Quant à la grippe, cette infection causée par un virus appelé l’influenza survient soudainement et les symptômes suivants sont possibles :

  • malaise généralisé;
  • fièvre supérieure à 38°C;
  • frissons;
  • toux sèche modérée à sévère;
  • des maux de tête;
  • des douleurs musculaires (courbatures);
  • fatigue importante qui peut durer jusqu’à 3 semaines;
  • douleurs à la poitrine;
  • nausées et vomissements.

Un épisode de grippe n’est pas plaisant, mais les personnes en bonne santé guérissent habituellement par elles-mêmes. Cependant, les personnes ayant déjà des problèmes de santé, comme un système immunitaire affaibli par exemple, auront plus de difficulté à combattre l’infection. Des complications peuvent être engendrées, mener à une hospitalisation et même causer la mort. C’est pourquoi la vaccination des personnes ciblées est si importante.

Les candidats au vaccin

Tout le monde devrait envisager le recours à la vaccination antigrippale. Toutefois, certaines personnes sont plus à risque de développer des complications si elles contractent le virus qui cause la grippe. Les campagnes de vaccination s’adressent donc à ces groupes plus particulièrement :

  • les enfants âgés entre 6 et 23 mois;
  • les personnes âgées de 60 ans et plus;
  • les personnes ayant certaines maladies chroniques (ex. : système immunitaire moins fort, troubles cardiaques et pulmonaires, etc.);
  • les femmes enceintes en santé qui ont atteint le 2e ou 3e trimestre;
  • les femmes enceintes ayant une maladie chronique (peu importe le trimestre);
  • les enfants et adolescents de moins de 18 ans qui doivent prendre de l’aspirine de façon prolongée.

La vaccination est aussi recommandée chez les personnes qui côtoient fréquemment ceux qui sont à risque élevé de complications (ex. : famille, professionnels de la santé, etc.). Pour savoir si vous avez une maladie chronique qui nécessiterait une vaccination annuelle contre la grippe, consultez une infirmière désignée, votre médecin ou votre pharmacien. Par ailleurs, tous ceux qui souhaitent recevoir le vaccin contre la grippe, même s’ils ne correspondent pas aux critères mentionnés, peuvent le demander.

En somme, la grippe peut entraîner des conséquences sérieuses chez certaines personnes; voilà pourquoi il est préférable de la prévenir. Informez-vous pour savoir si la vaccination contre la grippe est recommandée dans votre cas. Pour plus d’information sur cette infection, la transmission et les autres mesures de prévention, visitez le site Internet suivant :

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sante/influenza/index.php?accueil

 

Pour plus amples conseils visitez:

http://www.jeancoutu.com/sante/conseils-sante